Aide

Utilisation de la base de données

Cette base de données recense les documents se trouvant dans le Fonds Salm de Toulon (SAVTR), concernant Cosntance de Salm et son entourage, et qui ont été inventoriés et décrits individuellement, ainsi qu’une sélection de documents issus des archives du château de Dyck, Fonds Constance de Salm (membre des Vereinigte Adelsarchive im Rheinland e.V.) : tous les originaux, copies sans original, et autres copies importantes On y a indiqué les éléments suivants: cote, type de document (lettre, poème, dossier etc.), auteur, destinataire (pour les lettres), date, lieu de rédaction et lieu de réception de la lettre, nombre de pages et indications sur les lacunes éventuelles, résumé du contenu, index recensant les noms de personnes, de lieux, et les mots-clés, transcription du début de chaque lettre, images numérisées des documents, modèle de citation recommandé pour les publications scientifiques. La base de données est rédigée en allemand.

Voici, classées par ordre alphabétique, quelques informations sur les aspects les plus importants de cette base de données.

  • Abréviations employées – On a adopté les abréviations suivantes dans le texte des résumés des documents: »CdS« pour »Constance de Salm«, et »SRD« pour »Joseph zu Salm-Reifferscheidt-Dyck«. Très souvent, le nom de l’auteur ou du destinataire de la lettre a également été réduit à l’initiale de son nom (par exemple »B« pour »Barbier«).
  • Auteur / Destinataire – On a choisi une forme standardisée pour les noms d’auteurs et de destinataires, tout comme pour l’index (voir plus bas). Pour les personnes qu’on ne pouvait pas identifier de manière certaine (par exemple quand la signature était difficile à lire ou le nom difficile à interpréter), on a mis le nom lu dans le »Transkript« (transcription littérale). On trouvera un nom aussi bien dans le champ standardisé que dans le champ de la transcription quand on a deux (ou plusieurs) auteurs ou destinataires, ou bien quand la version de la transcription diverge fortement de la forme standardisée (par exemple le pseudonyme »L’Hermitte« pour »Ladoucette«).
  • Cote – Lors de la numérisation du fonds, chaque document a fait l’objet d’une cotation individuelle : C00/S00/000-000 pour le fonds de Toulon, CdS/00/000-000 pour le fonds du château de Dyck.
  • Date – La date a été mise sous le format AAAA-MM-JJ. Les éléments incomplets ont été remplacés par un »0«. Le champ »Transkript« (= Transcription) indique les éléments divergents, les rajouts, etc.
  • Doublons – Le fonds contient des documents originaux, des copies (que Constance de Salm avait déjà fait faire de son vivant), et des brouillons. Le champ »Vorlage« indique leur nature ( »Original«, »Abschrift« ou »Entwurf«). Pour certaines lettres, on ne dispose que d’une copie. D’autres documents originaux, au contraire, ont été copiés plusieurs fois, dans ce cas on a indiqué les différences entre les exemplaires quand elles étaient majeures. Les doublons ont été indiqués dans le champ »Verweise«.
  • Index – Chaque lettre a fait l’objet d’une indexation des noms de personnes, de lieu, et de mots-clés.
    • L’index de noms de personnes (»weitere Personen«) contient aussi bien des personnes qu’on a pu identifier avec certitude que des personnes dont l’identité n’a pu être précisée jusqu’ici. On trouvera les femmes mariées sous leur nom d’épouse, sauf pour les femmes ayant fait l’objet d’une plus grande notoriété sous leur nom de jeune fille ou bien un nom de plume ou d’emprunt. On a également eu recours à des renvois à l’intérieur de l’index (comme par exemple entre »Napoléon« et »Bonaparte«). Pour les personnes non identifiées, on a simplement rajouté »Herr«, »Frau«, ou le titre de noblesse ( »Freiherr«, Graf«, etc.), pour les noms français »Monsieur«, »Madame« ou »comte«, »baron«. Nous vous remercions de nous faire parvenir toute indication qui pourrait nous aider à parfaire et préciser cet index.
    • Dans l’index des noms géographiques ( »geographische Ortsnamen«) on a choisi de prendre la forme usitée dans la langue allemande »Aachen« et pas »Aix-la-Chapelle«, »Venedig« et pas »Venezia«). Pour les châteaux on a rajouté le nom de la commune où ils se trouvent.
    • les mots-clés ( »Schlagwörter«) comprennent aussi les œuvres de Constance de Salm: pour identifier rapidement celles-ci, on a inséré »CdS« avant le titre de l’œuvre. Les autres mots-clés ont été choisis en fonction de leur importance pour l’époque de Constance de Salm et pour le contenu de la correspondance.
  • Orthographe – Bien que la correspondance ait été rédigée pour la majeure partie en français, la base de données a été rédigée en allemand. Dans le résumé des documents, il peut arriver que les noms propres soit écrits dans la transcription de la lettre. Or, Constance de Salm ayant employé aussi bien des secrétaires français qu’allemands pour effectuer des copies, on peut trouver des inexactitudes dans ces transcriptions. L’index permet de redonner une unité à ces formes orthographiques.